Connectez-vous S'inscrire

Victoire éblouissante et très instructive de Michal Krasenkow

On s'était dit qu'une légende de la théorie échiquéenne, c'est bien pour le prestige d'un tournoi. Mais qui aurait parié qu'à 54 ans, le Grand Maître polonais allait dominer une meute de GMI indiens, français, anglais, azéri.... Tout un symbole dans l'île qui refuse les nulles de salon, Michal Krasenkow a joué toutes ses parties pour les gagner, prenant les risques nécessaires. Alignant 7 victoires ! Une belle leçon, théorique aussi sans doute, pour ceux qui jouent petit bras....


Sa victoire face à Gawain Jones

La partie Krasenkow -Jones lors de la ronde 7
La partie Krasenkow -Jones lors de la ronde 7
Krasenkow commence avec le solide CF3 suivi du non moins solide 2 c4. Le message est clair : il a les blancs et attend de pied ferme son adversaire. L'anglais n'est pas du genre à filer contrairement au proverbe. Fidèle à son style d'attaque, très apprécié des organisateurs, il relève le défi et tente de sortir des sentiers battus avec le surprenant 2.... Cc6. Au sortir de l'ouverture le GMI polonais a un avantage d'espace appréciable. Il contrôle l'échiquier et lance la combinaison avec le jolie 18.g4.
Les blancs obtiennent un  pion passé  extrêmement fort sur la colonne d.
La technique du théoricien Krasenkow est impeccable Ia gagne la partie et remporte le tournoi avec sa belle échappée dès la ronde 6. Il semble en fort pour gagner l'étape de montagne ce dimanche à Ciamannacce...


Au moment où nous écrivons cet article plusieurs parties sont en cours. Tous les résultats sur notre site après la cérémonie d'ouverture à 15h.
 

La puissance de la "Corsican Rules" par l'image

On sait que, sous d'autres cieux, y compris "amis", les dernières rondes sont le théâtre affligeant de nulles de salon orchestrées par des joueurs pour se partager un butin.
En Corse, depuis 2003, a été instituée une règle interdisant la proposition de nulle par accord mutuel. Le rejet, claire, d'une possibilité incongrue, absurde, perverse entraînant très souvent la pression psychologique  d'un joueur plus fort sur un faible qui acceptera parfois, en position gagnante, le partage des points ! C'est même conseillé par certains entraîneurs peu soucieux de l'esprit sportif.
En Corse on joue, jusqu'au bout, comme le montre cette vidéo prise après près de 3 heures de jeu. Aucune table vide si ce n'est celle de miniatures. C'est cela le sport. Et les joueurs respectent cela. Après 4h30 de jeux ils étaient encore nombreux à ferrailler !




Le Jeudi 6 Juillet 2017 | Lu 1364 fois

Jeudi 6 Juillet 2017


Lega Corsa di Scacchi
2, rue Commandant Lherminier
20200 Bastia
Tel. : 04 95 31 59 15
Fax : 04 95 32 52 42
E-mail : corse-echecs@orange.fr