Les joueurs se placent avant la dernière ligne droite !


Cette journée de double rondes est une journée difficile à négocier pour les compétiteurs.
Les double rondes, et à fortiori lors des parties 5 et 6, sont un moment clef de la compétition : C’est le moment où les joueurs les plus combatifs se placent dans le peloton de tête et tentent une échappée.



Le GM Sébastien Maze
Le GM Sébastien Maze

Ainsi, plus encore que les luttes théoriques dans les ouvertures, les doubles rondes testent l’endurance, la forme physique des joueurs et surtout récompensent l’envie de gagner. L’expérimenté grand-maître Polonais, Michal Krasenkow, ne le sait que trop bien. Il accélère et dans une partie très technique, laisse sur place le grand-maître Azéri Eltaj Safarli. Un autre grand-maître Azéri, Gadir Guseinov, ne se laisse pas distancer et prend le meilleur sur le jeune grand-maître Russe Danill Yuffa. Ils sont rejoints par les 2 grand-maîtres Jean-Pierre Leroux et Sébatien Mazé.
Pendant ce temps là, le maître-international Bastiais, Mickael Massoni, discret et efficace comme à son habitude bat de belle manière la maître-international  Géorgienne Nino Batsiashvili et se retrouve dans le groupe des poursuivants à 4 points sur 5.
 

La ronde 6, celle de l’après-midi est passionnante

Le MI Corse Michael Massoni
Le MI Corse Michael Massoni

Bel exploit de Mickael Massoni qui, après avoir gaffé un pion (Fou prend pion a3), s’accroche et annule contre le fort grand-maître Croate Davorin Kuljasevic.
Les grand-maîtres Sébatien Mazé et Gadir Guseino se rendent coup pour coup et finalement se neutralisent dans la finale de Tours-Cavaliers.
Michal Krasenkow prend des risques et sort de son arsenal, la défense moderne contre Jean-Pierre Leroux. Le grand-maître Polonais gagne un pion puis déborde littéralement son adversaire sur le côté gauche avec la poussée du pion « a ». Après cette belle partie Michal Krasenkow vire en tête et tente une échappée avec 5,5 points / 6, suivi par un groupe de grand-maîtres à 5 points, dont le champion de France en titre, le grand-maître Matthieu Cornette.
Il faudra toutefois se méfier du Biélorusse Sergei Zhigalko qui, après avoir perdu contre le jeune Ajaccien Albert Tomasi lors de la ronde 1, enchaîne victoire sur victoire…. à suivre !
 

Le Mercredi 5 Juillet 2017 | Lu 375 fois

Mercredi 5 Juillet 2017


Lega Corsa di Scacchi
2, rue Commandant Lherminier
20200 Bastia
Tel. : 04 95 31 59 15
Fax : 04 95 32 52 42
E-mail : corse-echecs@orange.fr