Connectez-vous S'inscrire

Victoire historique de Hou Yifan !

A l'exception de Judit Polgar, aucune joueuse n'avait gagné un tournoi aussi important. Elle a battu le bourreau de Vishy Anand par le score sans appel de 2.0. Sergey Fedorchuk a pourtant tout tenté pour égaliser, mais la force tactique de la chinoise a eu raison de son acharnement. 500 personnes, debout, ont longuement ovationné la championne du monde qui les a conquis par son talent et sa disponibilité. Le plus dur restait à faire pour elle, signer des dizaines d'autographes à de jeunes, et moins jeunes, fans.


Les images de la finale du Trophée BNP Paribas jeunes ajaccien


Hou Yifan 2 - Sergey Fedorchuk 0


Journal video de la 3ème journée

Le Tigre de Madras n’a pas suffisamment rugi. On pensait que rien ne pouvait l’empêcher d'atteindre la finale ajaccienne tant il a avait dominé ses adversaires lors des 1/8 et 1/4 de finale. 
Yvan Saric éliminé, Romain Edouard et Igor Kavalenko out, il ne restait qu’un dernier obstacle à surmonter. Mais de taille. Sergey Fedocshuk est en grande forme et la Corse lui réussit. Il avait dominé largement l’open de Ciamannacce, malgré Van Wely. Il avait maîtrisé l’open oscaro, alignant les victoires et gérant sa qualification. Il a prouvé qu’il pouvait aller plus loin dominant nettement les 2 parties contre le multiple champion du monde.

Sa victoire, avec les Noirs, lui a assuré un large avantage. Une pression maintenue dans la seconde partie,
 

Pendant ce temps Hou Yifan devait disputer ses 3e tirs au but. En 1/8 et en 1/4 elle s’était incliné avec les blancs et revenu au score avec les Noirs. Les départages en 3+2 lui avaient été favorables. Elle gagne en 1/4 de finale avec les blancs. On se dit, cette fois-ci pas de départage. Que nenni… Elle perd avec les noirs face au brillant Grand Maître Hongrois Robert Ruck. Et puis la dégringolade continue, elle perd le 1er départage et est en position perdante, une qualité de moins, dans la revanche. C’est fini… Non, la chinoise est pleine de ressources et d’idées. Elle arrache une inespérée victoire. C’est donc  le blitz Agameddon, la mort subite... Robert Ruck gagne le tirage au sort. La chinoise serait-elle également guignarde ? Le hongrois choisit les noirs avec 4 minutes face à des blancs qui auront 5 minutes mais l’obligation de gagner. Robert Ruck a ensuite confié les raisons de ce choix aux organisateurs « je suis un joueur solide avec les noirs, j’ai choisi cette voie pensons pouvoir tenir le choc ». Malheureusement il avait en face de lui le talent à l’état pur. Il suffit de regarder cette partie pour en être persuadé.

La finale opposera donc le Grand Maître Ukrainien à la championne du monde ce mecredi, à 14h, dans le superbe cadre du palais des Congrès dAjaccio. Les 400 spectateurs présents auront droit, en plus, à des commentaires ouverts, sans casque. C’est aussi cela la particularité du Corsican Circuit !


Le journal video de la 2e journée


Diaporama de l'étape bastiaise

Notre journal TV quotidien revient sur cette belle journée. Une cérémonie d'ouverture exceptionnelle en particulier pour l'émotion lors de la remise des médailles de la ville aux deux champions du monde, et les 6 premières rondes qui ont permis à de jeunes espoirs insulaires de se mesurer à l'élite mondiale.
 

Revue de presse




Le Dimanche 16 Novembre 2014 | Lu 30358 fois

Dimanche 16 Novembre 2014





Rejoignez les 19 000 abonnés à notre Newsletter


L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    



Base de données d'échecs




La boutique


Facebook
Twitter
WebTV
Rss
Newsletter
Mobile

Lega Corsa di Scacchi
2, rue Commandant Lherminier
20200 Bastia
Tel. : 04 95 31 59 15
Fax : 04 95 32 52 42
E-mail : corse-echecs@orange.fr