Championnat de France universitaire à Nancy : 2 titres en -2200 elo et en -1600 elo !

Très beau championnat universitaire de la délégation de l’Università Pasquale Paoli avec à la clef 2 belles surprises : Pierre-François Geronimi, champion universitaire en catégorie -2200 elo et Pietro Porsia, champion universitaire en catégorie – 1600 elo.


Les jeunes de l’université de Pascal Paoli sont allés en terre lorraine, à Nancy ces samedi 03 et dimanche 04 février pour disputer la finale du championnat de France universitaire.
Le tournoi s’est déroulé dans le magnifique Grand Salon de l’hôtel de Ville, place Stanislas. Une compétition en 9 rondes, à la cadence rapide de 15 minutes avec un ajout de temps de 5 secondes par coup.
 
L'équipe de l'Université de Corse, entraînée par Akkha Vilaisarn (Maître de la Fédération Internationale des Echecs), est représentée par Pierre-François Geronimi, Lucas Bedini, Pietro Porsia, Enzo Porsia et Marie Guillemart. Outre son niveau de jeu, l’esprit d’équipe et la bonne ambiance font de cette squadra corsa une équipe redoutable !
 
Une centaine de joueurs (94 compétiteurs) sont sur la grille de départ et 18 académies sont représentées.
Un très bon début de tournoi. La délégation corse est dans le peloton de tête. Un moment de faiblesse lors de la 6e ronde fait passer l’équipe corse de la 4e à la 10e place après cette première journée. Le dimanche matin, l’entame avec la ronde 7 est difficile (1 point sur 5)… Les jeunes corses s’accrochent, ce sont des compétiteurs dans l’âme : carton plein lors de la ronde 8 avec 4/4 points et un très beau finish à la 9e ronde avec 3,5/4 points, superbe !
Ce joli sprint final donne à la Corse 2 titres individuels (Pierre-François Geronimi, champion universitaire en catégorie -2200 elo et Pietro Porsia, champion universitaire en catégorie -1600 elo). A squadra corsa quant à elle finit à une belle 5e place sur les 18 académies représentées. Il ne lui manquait qu’un petit point sur les 36 parties disputées pour se hisser à la 3e place…
 
 


Voici en détail, les rondes de la compétition (le classement par équipe est calculé sur les scores des 4 meilleurs compétiteurs de chaque académie) :

Compte rendu détaillé de la compétition



Ronde 1 : Très belle entame du tournoi.
Bonne partie de Pierre-François et de Lucas qui gèrent bien les complications. Marie a une partie solide mais le temps lui manque lorsque l’adversaire lance une attaque sur son Roi. Dommage. Enzo n’est pas rentré dans la partie, il prend trop de temps dans l’ouverture, cela lui coûtera le point malgré une bonne position. Pietro est exempt. 3points /4
 
Ronde 2 : Une ronde difficile.
Lucas et Pietro jouent vite et bien contre des adversaires bien mieux classés. Lucas rate plusieurs gains et doit se contenter de la partie nulle. Pietro craque en finale de Tours et Fous. Pierre-François a une position inférieure contre Serge Guillemart (Les 2 joueurs sont de vieilles connaissances : Serge est un jeune ajaccien qui étudie à Télécom-Nancy). Malgré la pression à la pendule, Pierre-François transpose dans une finale supérieure et remporte le point pour l’équipe. Marie, malgré une partie solide, lâche une qualité sur une combinaison et perd la partie. Enzo passe encore à côté de la partie, même si la gestion du temps est bien meilleure cette fois. 1,5 point /4
 
Ronde 3 : Encore une ronde difficile.
Le championnat est très fort. Pierre-François joue contre un adversaire très solide (d4 et c3). Il n’aime pas ce genre de système, cherche à compliquer le jeu pour trouver la faille mais cela lui coûte du temps.
Lucas joue trop vite. Il donne un pion pour un peu d’activité mais ce n’est pas suffisant.
Marie perd ses pions et la partie. Pietro joue une partie très puissante au centre. Il met l’adversaire sous pression au temps. Dans une position gagnante, Pietro oublie une Tour. Il s’accroche et sauve le demi-point. 1,5 point /4.
 
Ronde 4 : Très belle ronde.
Lucas joue une partie extrêmement tactique. Il est dans son élément. Lucas combine, gagne un Cavalier et la partie
Pietro joue contre la défense hollandaise. L’adversaire trouve une grosse attaque avec un pion planté en f3. Pietro échange méthodiquement les pièces et gagne sa partie.
Marie échange contre la défense française. Une petite combinaison en milieu de jeu, gain d’une pièce et gain de la partie.
Pierre-François passe complètement à côté : Il laisse la colonne « d » et la partie avec…
Enzo joue contre la défense sicilienne. Les 2 Cavaliers d’Enzo dominent la paire de Fous adverses. Le contrôle de la case d5 ne laisse aucune chance à l’adversaire. Très belle partie !
3 points /4.
 
Ronde 5 : Bons résultats.
Pierre-François échange en c6 contre la défense sicilienne. Il contrôle le jeu et gagne la partie.
Lucas joue une ouverture irrégulière puis lance sa Dame à l’assaut du roque adverse. Lucas a une bonne position mais il va enchaîner les imprécisions et perd la partie : « Mon adversaire joue d’une façon aléatoire, ça m’a troublé ! ».
Petite baisse de régime de Pietro qui perd un pion sur une tactique simple en c5, un clouage. Pietro est un combattant, il se bat et finit par arracher le demi-point !
Enzo joue une partie espagnole dans laquelle l’adversaire oublie une pièce en 2 coups. Gain facile.
Partie italienne de Marie qui laisse échanger son puissant Fou en c4 afin d’ouvrir le roque adverse en prenant en f6. Bien joué ! 2,5 points /4.
 
Ronde 6 : Moyen, quelques regrets ...
Un début original de l’adversaire (1.Cc3). Pierre-François joue bien et gagne avec une belle combinaison finale. Lucas affronte la sicilienne dragon : Une partie avec des roques opposées. Lucas active son Roi qui traverse l’échiquier pour jouer une finale gagnante. Bien vu ! Marie joue contre le terrible gambit écossais. Marie va très vite innover en mettant son Fou en e7. La partie est solide, Marie a une bonne position mais l’adversaire trouve le partage du point avec un échec perpétuel.
Pietro joue contre une Benoni avec les Blancs. Il obtient une position gagnante et …laisse sa Dame en 1 coup !! Aïe ! Le point était important.
Enzo joue bien. Il décide d’aller chercher le Fou blanc adverse puis se lance avec Cavalier en g4. Il a une position gagnante mais les gaffes s’enchaînent et le point s’envole… 2 points /4.
 
Ronde 7 : Mauvaise ronde.
Lucas joue une grande ligne de la sicilienne Sveshnikov et perd bêtement une Tour sur un clouage simple. Pietro joue bien sa défense russe, malheureusement il ne voit pas un coup intermédiaire et perd sur une jolie combinaison en d7 et en b5. Enzo joue une manœuvre originale avec les Blancs contre une sicilienne Taïmanov (Cavalier d4 en b5 puis retour en d4). L’adversaire s’empare de la puissante colonne « d » et remporte la partie. Marie affronte une sicilienne Najdorf. La position tient mais pas le temps…dommage. Pierre-François sauve l’honneur de cette ronde difficile en exécutant la défense Pirc de son adversaire. Partie superbe avec domination totale des 3 pièces mineures sur la Dame adverse. 1 point /4.
 
Ronde 8 : Tombula ! Superbe ronde !
Pierre-François joue de façon très dynamique contre la solide ouverture anglaise de son adversaire. Après un spectaculaire transfert latéral de la Dame de a5 en h5, Pierre-François gère bien les complications. Gain de la partie.
Encore un début irrégulier de Lucas. Après la passe tactique, Lucas ressort avec une qualité de mieux qu’il convertit.
Pietro a les Blancs contre une défense moderne. Il a une position inconfortable, l’adversaire a un Cavalier en c3. Pietro lance alors sa majorité centrale…ça passe. Bien vu !
Enzo gagne tranquillement : Une française d’échange, une fourchette en c7 et le reste est facile.
Marie joue une italienne classique. Elle gagne une qualité et contrôle les velléités adverses.
4points/4.
 
Ronde 9 : Superbe sprint final !
Pierre-François joue une très belle partie d’attaque. L’adversaire trouve une astuce basée sur un mat du couloir en e1. Ce ne sera pas suffisant, l’attaque de Pierre-François est trop puissante !
Lucas joue une espagnole. Bonne partie avec une domination centrale après la poussée d4. Combinaison et gain.
Pietro joue la défense russe qui transpose dans une défense des 4 Cavaliers. La structure est symétrique, la position est égale. Pietro met la pression et finit par remporter la partie, beau combat !
Enzo affronte le solide début de Londres. L’adversaire prend l’initiative à l’aile-Dame avec a4-a5. Enzo contre avec un bon jeu central. La partie est équilibrée. Enzo combine, prend l’avantage… Il joue Dame contre Tour…manque de temps…l’adversaire trouve le pat et sauve le demi-point. Dommage. En tout cas, un beau combat. Bravo Enzo !
Marie gagne une qualité contre un très fort joueur. L’adversaire s’accroche et trouve un échec perpétuel. 3,5points/4.
 
L’équipe finit 5e avec 22 points/36, à 1 point de la 3e place…
 
Un grand merci aux encadrants du SUAPS de Corte qui ont toujours soutenu le sport « échecs » et permettent à nos jeunes étudiants de porter haut les couleurs de la Corse.
 
Akkha Vilaisarn,
Maître Fide
Responsable de la Formation de la Ligue Corse des Echecs

 



Le Mercredi 7 Février 2018 | Lu 377 fois

Mercredi 7 Février 2018



Lega Corsa di Scacchi
2, rue Commandant Lherminier
20200 Bastia
Tel. : 04 95 31 59 15
Fax : 04 95 32 52 42
E-mail : corse-echecs@orange.fr