Victoire historique de Hou Yifan !


95 000 € de dotation

C'est le tournoi le plus relevé au niveau fédéral et l'un des plus importants sur la scène internationale. Cette 18e édition sera un cru remarquable avec la présence de joueurs prestigieux, en particulier la championne du monde, la chinoise Hou Yifan, et le multiple champion du monde, l'indien Vishy Anand. 800 joueurs, dont de nombreux jeunes, participeront à l'ensemble des compétitions dotées de 95 000 € de prix.
La 18e édition, dotée de 85 000 €, aura lieu du 18 au 21 octobre à Bastia, la finale à Aiacciu le 22. Trois compétitions : l'Open Oscaro, le Blitz Coca Cola et les 2 trophées des jeunes BNP Paribas. 800 joueurs, en provenance d'une trentaine de Pays, y participeront !

L'open Oscaro (50 000 € de prix) qualifiera les 14 premiers pour la phase finale du Corsica Masters. Ils rejoindront Vishy Anand et Hou Yifan en 1/8e de finale sur la scène du Théâtre de Bastia

Le Blitz Coca Cola aura lieu le Dimanche 19 octobre, salle des Congrès, et sera doté de 5 000 €.

Deux tournois pour le trophée BNP Paribas des jeunes (30 000 € de prix en nature), le premier à Bastia le lundi 20 octobre, l'autre à Aiacciu, au Palais des Congrès, le mercredi 22, en synergie avec la finale du Corsica Masters.
 

Tour d'horizon des forces en présence...

Deux jeunes loups qui peuvent créer la surprise...
Deux jeunes loups qui peuvent créer la surprise...
L’an dernier, la victoire d’Ivan Saric avait constitué une surprise. Des Grand-Maîtres plus huppés n’avaient su résister au talentueux croate. On se rappelle cette spectaculaire finale face au  redoutable hongrois Zlotan Almasi.
Vishy Anand paraît inacessible, mais on se remémorera d’une autre surprise. Celle de la victoire du Suisse Vadim Milov. « He played like a Bouddha » avait confié le champion du monde aux organisateurs. Léo Battesti ayant indiqué à son épousa que le champion suisse avait les larmes aux yeux lors de la remise de son trophée, Aruna avait malicieusement précisé « qu’il n’était pas le seul à avoir pleuré ce jour là»…

Plusieurs joueurs peuvent  émouvoir à nouveau le multiple champion du monde. Petit tour d’horizon..
En premier lieu le tenant du titre et la championne du monde Hou Yifan bien sûr. La prestation de la chinoise est très attendue. Elle a déjà tenu la dragée haute aux meilleurs mondiaux, une belle occasion de démontrer qu’elle est la nouvelle Polgar.

Pavel Tregubov a été le 1er à inscrire son nom sur les tablettes du tournoi, en 1997… En forme, le champion russe, ne craint personne. Il avait littéralement écrasé l’open rapide qualificatif lors de l'open qualificatif aux phases finales à Calvi, avec une performance elo stratosphérique. Il en a donc le potentiel. Mais il ne faudra pas s’écrouler comme à Calvi et à Ajaccio. Il en est capable.

Il faudra aussi miser sur de jeunes loups. D’abord le numéro 4 français Romain Edouard. Avec son jeu incisif, qui correspond bien à la philosophie des échecs insulaires, et  s'il est en forme,  il peut surprendre. Ses nombreux fans locaux ne désespèrent pas de le voir renouveler son exploit de Ciamanacce.
 

 L’espoir ukrainien Martyn Kravtsiv est également expéditif en Rapide. Et il ‘est encore plus en Blitz, ce qui peut être utile pour arracher des victoires.  Les Hongrois arrivent en force. Trois Grand Maîtres  qui peuvent espérer aller loin : Csaba Balogh, Adam Horvath et Robert Ruck.

Mais si surprise il y a, elle viendra peut être des inscrits de dernières minutes. Rappelons, en effet, qu’à l’exception de l’accueil d’une poignée de joueurs, il n’y a pas de conditions pour cet open. De nouvelles grosses pointures peuvent d’ailleurs débarquer le dernier jour. Cela est fréquent. 

Parmi les retardataires, il y a d’abord celui qu’Etienne Bacrot, retenu en Bundesliga, appelle « son remplaçant », le très fort espoir polonais Dariusz Swiercz (on attend, avec curiosité,la prononciation de son nom par le directeur de l’open…). Le protégé d’Etienne Bacrot a été MI à 13 ans, champion du monde junior, et médaille d’or au 1er echiquier du championnat de France par équipe en 2013. Excusez du peu !
 

Et que dire d’Igor Kovalenko. Champion 2013 et 2014 d’un pays de forte tradition échiquéenne, la Lettonie, le grand Maître est l’un des meilleurs joueurs européens en rapide  avec un elo à 2719 !  De quoi lui permettre de nourrir de belles ambitions.

Cette 18e édition s’annonce donc spectaculaire. D’autant que de nombreux Maîtres internationaux seront présents et que tout est possible dès que l’on atteint les 1/8e de finale…


De nombreux Grand-Maîtres à l'affut...

Victoire historique de Hou Yifan !

Les stars échiquéennes de 2 milliards 588 millions d’habitants

La championne du monde actuelle, la chinoise Hou Yifan, jouera son premier corsican Circuit. Elle domine depuis plusieurs années les compétitions féminines, championne du monde en 2010, 2011, 2013, et 2014. Mais son niveau est tel désormais qu’elle est considérée comme l’un des meilleurs joueurs mondiaux.
 

L’indien Vishy Anand a été champion du monde à 5 reprises. Battu en 2013 par le norvégien Magnus Carlsen il a gagné le tournoi des candidats et pourra prendre sa revanche en novembre. Malgré l’imminence de cette finale (à partir du 7 novembre), il a tenu à être en Corse, une terre qu’il vante sur tous les continents et fait découvrir à ses compatriotes à travers ses nombreuses victoires dans l’île.
 

La présence de ces 2 légendes aura un grand retentissement médiatique. Leurs parties, retransmises en direct sur le web, seront suivies par des centaines de milliers d’internautes. Une belle façon de promouvoir l’image de la Corse !



Victoire historique de Hou Yifan !
Pages suivantes toutes les infos pratiques...



Le Dimanche 16 Novembre 2014 | Lu 31717 fois

Dimanche 16 Novembre 2014


Lega Corsa di Scacchi
2, rue Commandant Lherminier
20200 Bastia
Tel. : 04 95 31 59 15
Fax : 04 95 32 52 42
E-mail : corse-echecs@orange.fr